En souvenir d'une enfance à Madagascar

Hommage d'Elisabeth Loir-Mongazon à sa maman

Rose-Marie Nayel est née le 19 février 1922 à Tananarive, et s’est endormie 98 ans plus tard, jour pour jour, sans doute en rêvant de Madagascar qu’elle avait pourtant quitté en 1937.

Il y avait là-bas tant de souvenirs…

Une longue vie avec beaucoup de déménagements… mais son vrai point d’attache restait là-bas, dans l’Océan Indien. Elle n’avait toutefois pas voulu y retourner, attachée à garder ses souvenirs d’enfance intacts… Ce qui ne l’empêchait pas de suivre attentivement – de France – l’actualité malgache, d’être en lien avec de nombreux malgaches et de s’intéresser à des actions de développement.

De cette époque, Rose-Marie a gardé une intarissable curiosité. Elle se passionnait notamment pour la botanique, le dessin, la broderie et de nombreuses autres pratiques artisanales. Elle avait à cœur de transmettre à ses enfants, à ses petits-enfants, à ses amis et à tous ceux qu’ils l’ont connue son goût de la découverte, de l’échange et des valeurs humaines. Elle s’intéressait aussi à tout ce qui concerne la transmission de connaissances, et était également convaincue que les projets de développement doivent impliquer ceux à qui ils bénéficient.

Il suffisait de partager un moment avec elle, pour rêver aussi de Madagascar. Et pour continuer à faire vivre ses rêves, à l’occasion de son décès, nous avons invité ceux pour qui elle a compté à soutenir un projet qui lui ressemble. La mobilisation en faveur de la formation des maîtres portée par Défi nous a donc semblé en parfaite adéquation avec ses valeurs. Nous espérons que la somme récoltée pourra continuer à se renouveler pour prolonger cette action aussi durablement que possible.

Sa fille, Elisabeth Loir-Mongazon, 8 mars 2020

Posts à l'affiche

Posts Récents

Archives

Rechercher par Tags

Retrouvez-nous

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square