La formation des Maîtres

La formation des Maîtres

La formation est le coeur de DEFI et son battement apporte un souffle nouveau à l'éducation des 4 pays que nous soutenons.

Don de 1€

Don de 1€

Devenez un Teamer ! Participez à nos actions pour seulement 1 euro € !!

4 pays et 30 ans d'engagements

4 pays et 30 ans d'engagements

DEFI s'engage depuis 30 ans sur 4 pays et a apporté son soutien à des millions d'enfants et professeurs/maîtres.

Accéder à l'information

Accéder à l'information

Formation et information vont de paires. DEFI se donne pour mission de souder ces deux mots et les appliquer sur le terrain jour après jour.

Le projet 5CPV (ou CIV)

Le projet 5CPV (ou CIV)

Équiper informatiquement des villages ruraux non électrifiés et ouvrir une fenêtre sur le monde grâce à une bibliothèque numérique pour les villageois. Venez découvrir le projet avec nous !!

Un don pour le bien commun

Un don pour le bien commun

Grâce à vos dons, nous pourrons fournir une aide à la formation mais aussi les fournitures qui serviront à améliorer leur éducation.

Cette année DEFI a 30 ans ! 10 ans de

développement rural, puis maintenant

20 ans de formation d’instituteurs.

L’occasion de rendre hommage à tous

ceux qui se sont impliqués, qui ont

milité, à un moment ou à un autre, ou qui sont encore aujourd’hui engagés dans le combat, en France mais surtout à Madagascar, au Togo, au Bénin et en Haïti, pour contribuer à rendre notre monde plus convivial.

 

En 2010, alors qu’il était en charge de la Maison Franco-Japonaise de Tokyo, Marc HUMBERT, membre du conseil scientifique de DEFI, a été l’initiateur de ce qui est devenu aujourd’hui un véritable mouvement international : le Convivialisme.

 

Cette remarquable analyse de la situation de notre planète et les propositions qui sont faites, en particulier l’impérieuse nécessité d’une décroissance des pays riches, et d’une reprise de contrôle du politique sur le capitalisme, apparaît comme la seule voie possible pour une survie harmonieuse des sociétés humaines. Mais cette voie ne pourra être acceptable, politiquement et donc socialement, que si elle est enseignée dès maintenant dans les écoles et les universités pour préparer les esprits et faire évoluer les schémas mentaux. La formation des instituteurs est donc au cœur des problématiques d’avenir de l’humanité.

                                                           Christophe BIAYS

L'édito du Président

La vidéo du mois